5 endroits à ne pas manquer en Roumanie : mon guide !

5 ROUMANIE (1)

Connaissiez-vous le Palais de la Bière à Bucharest ? Ou bien la ville de Sibiu où les maisons ont des yeux ? Suivez ce petit guide de Roumanie avec moi !

3 Villes et 2 châteaux, voici un petit top five des lieux qu’il ne faut surtout pas louper quand on visite la Roumanie ! Quelques photos pour vous donner envie de découvrir ce pays, encore boudé par les européens de l’ouest !

5. Bucharest

C’est parti pour Bucharest ! Capitale de la Roumanie, suivez le guide !

 Hébergée dans l’hostel Midland, pour 7,5€ la nuit : un hostel très simple avec un balcon sympa pour rencontrer des voyageurs, un pubcrawl organisé et un grand mur plein de messages du monde entier, un staff sympa et arrangeant, je recommande.

Première chose à faire à Bucharest, rejoindre l’un des FreeTours pour visiter la ville. C’est pendant ce tour que je me suis rendue compte que lors de mon premier voyage en Roumanie avec le collège, je n’avais pas pu réellement voir la ville, car elle sortait à peine du communisme.

J’ai donc découvert une ville superbe, effaçant mes souvenirs de bloc et palais gigantesque.

Le palais de Caucescou, dont les milliers de pièces et de souterrains sur 19 étages n’ont pas encore tous étés dévoilés…

Ville du célèbre Vlad, alias Dracula. Il installait la tête de ses ennemis sur des piques autour du royaume pour effrayer d’éventuels envahisseurs de la Valaquie (technique millénaire utilisée aussi dans le dernier Walking Dead). Cela a été un succès, car il a repoussé les invasions pendant toute la durée de son règne.

 Saviez-vous qu’à Bucarest, les habitants déplaçaient les églises pour ne pas qu’elles soient détruites? Caesescu voulait détruire des églises pour construire son palais et ses blocs, alors les gens ont cimenté le sol des églises et les ont déplacées d’un endroit à un autre! Ils les cachaient jusqu’à l’intérieur des blocs pour qu’elles ne soient pas trouvées par la milice… Un exemple avec cette très jolie église orthodoxe, avec un intérieur très zen.

L’opéra de Bucharest

Où un monsieur a pris le temps de nous expliquer l’histoire politique du bâtiment.

Le palais de la Bière

Evidemment, vous suivez un guide houblonné, et je ne pouvais pas vous parler de Roumanie sans mentionner mon bar préféré de Bucharest! Une brasserie traditionnelle et un choix unique de bières !

4. Bran

Trois heures de bus ou de train depuis Bucharest et vous voici dans le château officiel numéro 1 de Dracula !

Il y en a évidemment plus d’une trentaine dans tout le pays, mais celui-ci serait l’officiel, il n’est pas en transylvanie, mais son architecture incroyable donne le frisson non ?

The Times

3. Sibiu

Hébérgée en couchsurfing chez Andrei et sa mère, dans une maison traditionelle de la campagne roumaine! Un homme simple, qui vit presque sans éléctricité ni confort moderne, se déplace en vélo et apprends du monde par ses voyages à vélo à travers l’europe et des voyageurs qu’il reçoit chez lui. Il nous sert de guide, dans la plus jolie ville de Roumanie.

Sibiu, capitale européenne du patrimoine dans les années 2000, a toujours la même apparence depuis le 13ème siècle. Cette petite ville médiévale est vraiment bien conservée et ses fenêtres ont des formes d’yeux adorables.

L’église Ste Marie
Restaurant traditionnel dans une cave à Sibiu

Le musée Astra

à quelques kilomètres de Sibiu, accessible par une voie cyclable, retrace l’histoire de la Roumanie rurale.

2. Cluj-Napoca

Cluj est la ville de l’innovation en Roumanie, la ville de la jeunesse, et la ville du futur. C’est pourquoi je pense, que bien qu’elle ne soit pas aussi jolie que Sibiu, elle a du charme parce qu’elle est super vivante. Petit tour d’horizon.

Événementiel et jeunes y trouvent leur compte dans ce Parc Central de Cluj.
La ville est principalement étudiante, et les bars à la musique éclectique sont florissants.
Le palais des expositions de Cluj reçoit les projets les plus farfelus.

Vous souvenez vous de « Notre corps » cette exposition chinoise qui avait été censurée en France ? Nous avons pu la visiter à Cluj puisque le centre d’exposition cherche à recevoir le plus possible d’expositions internationales à disposition des étudiants de la ville.

1. Peles

Trois heures de bus ou de train depuis Cluj Napoca et se dresse le château de Peles, qu’il est possible de visiter sans toutefois pouvoir y prendre de photos : parce que les actuels propriétaires croient aux légendes qui l’entourent, et qu’ils ne veuillent pas prendre le risque d’énerver les esprits du château…

Un bijou d’architecture au cœur des montagnes de la Transylvanie… J’ai pu le visiter quand j’étais enfant, en novembre, sous la neige, et je peux vous assurer que ça fait un sacré effet !

By TiberiuSahlean – Own work, CC BY-SA 3.0 ro, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=21150860

Ce guide vous-a-t-il plu ?? Besoin de plus d’infos sur la Roumanie ? N’hésitez pas à me contacter ici ! Plus de destinations en Europe de l’est ici !

1 commentaire

What do you think?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English EN French FR Spanish ES
%d blogueurs aiment cette page :