Journal de bord 2.0 : Noël & Nouvel an

Semaine du 17 au 23/12.

On rencontre un couple d’autrichiens qui voyagent neuf mois, on passe de bonnes soirées ensemble. On est touchés par un typhon donc il pleut h24, du coup on part quand même explorer à pied : il fait toujours 25° ! On achète des cadeaux pour les enfants du kiosque où on fait nos courses, ils sont beaucoup trop mignons avec leurs signes de respect et à nous saluer chaque fois qu’on passe. Ici on prépare noël, à partir du 9e jour avant la naissance du christ, ils commencent à chanter ses louanges tous les jours à 3h du matin, et ça s’entend dans toute la lande.

Semaine du 24/12 au 30/12.

Alors que le typhon commence à s’atténuer, le propriétaire du complexe nous annonce qu’il va tuer la chèvre et que l’on va faire un grand méchoui pour le 24 au soir. Vers 19h, on commence à s’interroger avec les autres habitants, la chèvre est toujours en vie, et d’ailleurs personne ne prépare aucune nourriture… Et puis à 22h, nous décidons manger autre chose, un couple franco-russe nous invite à manger des pierogis, et nous partageons nos bouteilles de vin, puis nous partons à la plage tous les quatre et passons une bonne soirée à discuter.

Le lendemain, difficile de se lever le matin de noël à l’autre bout du monde quand on sait que chez soi, c’est le plus beau matin de l’année… le propriétaire vient s’excuser auprès de nous pour n’avoir rien fait : il s’est disputé avec sa femme et a donc décidé que cette année il n’y aurait pas de noël, ni pour ses petits enfants, ni pour ses invités… Bouuuh, c’est nul mais tant pis.

On pense alors qu’il est temps pour nous de continuer notre voyage, on voudrait passer un chouette nouvel an ! On offre tout ce qu’il nous restait de nourriture aux gens du quartier, et l’on commence un périple vers la Thaïlande.

Semaine du 31/12 au 6/1.

Nous arrivons en Thaïlande, d’abord à Bangkok, où l’on se fait arnaquer deux fois en 24h, on part ensuite en direction de l’île de Koh Samui, où vit un argentin qui va nous recevoir. Le voyage dure 12h, en bus puis en ferry, et nous arrivons enfin à Koh Samui, dans l’après-midi du 31. Le soir nous organisons un poulet au citron au grill, et partons vers la beach party organisée par l’île. Quand minuit sonne, nous sommes sur la moto, sous un ciel de feux d’artifices, et entourés par les acclamations de la foule, un très joli moment ! Nous arrivons sur la plage, DJ, concerts, spectacles, jongleurs de feu… et dansons jusqu’au bout de la nuit !

Après le nouvel an, nous changeons de maison, louons une maison avec piscine pour nous 4… Dans laquelle nous restons enfermés 2 jours car une tempête tropicale frappe l’île. Jamil, l’argentin, n’a pas vu La Casa de Papel, alors on se mange la série entière.

Semaine du 7 au 13/1.

Le beau temps revient alors nous partons explorer l’île. Je réalise un rêve d’enfance en entrant (pieds-nus) dans un temple bouddiste, on en visite 3 dans la semaine. Ce qu’ils sont beaux, pleins de couleurs, et avec ces personnages à têtes d’éléphant ou à 18 bras, c’est une toute autre mythologie, et ça dépayse vraiment !

Nous visitons les plages de l’île, mais ne nous y attardons pas trop, c’est sûr qu’elles sont jolies, mais l’eau est assez sale, remuante et la plage pleine de touristes…

Crystal Beach

Le soir, les garçons veulent aller dans des bars à prostituées, moi je préférerai aller voir des jongleurs de feu, ou aller dans un bar normal, mais je suis en minorité, alors chaque soir c’est la même rengaine : bar à prostituées, billard gratuit, bières beaucoup trop chères, gros anglais bourrés qui te font la conversation avant de s’embarquer une prosti…

Marcelo se débrouille bien au billard ! Ce n’est pas mon cas hahaha

La nourriture Thaï me plait beaucoup, c’est très épicé, mais ça a beaucoup de goût! Je m’empiffre de Pad Thaï, qui est une sorte de salade de pâtes de riz aux légumes et soja épicé. On trouve sur les marchés de nuit pas mal de choses succulentes, pour 2€ chaque chose. Chacun choisit ce qui lui plait et on mange sur la plage ! Yum!

Après ces 15 jours, nous décidons de repartir, parce que notre budget ne suit plus : les prix sont les mêmes qu’aux Philippines (tout est à peu près à 100), sauf que le pesos 1=60 et le baht 1=30, donc c’est deux fois plus cher. En 15 jours, nous avons dépensé 1 mois de budget, et maintenant il faut se remettre sur les rails ! Alors nous réfléchissons aux options que nous avons…

Et décidons de revenir aux Philippines pour découvrir à fond ce pays que nous avions adoré, pendant le temps qu’il nous reste. Le monde ne se visite pas en un jour, et nous remettons à une prochaine fois et avec un autre budget le Myanmar, le Cambodge et le Vietnam… à la place nous allons découvrir Siargao (Un paradis sur terre), Banaue (des rizières dans les montagnes classées Unesco), et se poser sur une petite île déserte genre Malapascua, ou si le budget le permet nous irons à Coron !

1 commentaire

What do you think?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English EN French FR Spanish ES
%d blogueurs aiment cette page :