Comment je fais pour voyager tout le temps ?

voyages
Premier voyage baroudeur, avril 2015, Grèce

Depuis 2015, je suis sur les routes du monde, avec mon petit budget de baroudeur. On me pose souvent la question. On me dit « Ha Manon, ça fait longtemps ! Tu es dans quel pays ? Mais, comment tu fais pour voyager tout le temps ? ». Alors j’ai décidé de vous livrer quelques uns de nos secrets ici ! Dans cet article nous allons aborder les programmes qui vous aident à partir : le volontariat (wwoofing, Worldpackers..), les VIE et VIA, les PVT, Erasmus, puis les conseils que j’ai pu apprendre au fur et à mesure de mes expériences : jobs, budget, zone de confort, tout ça pour à votre tour lancer votre vie nomade.

Les programmes qui vous aident à partir.

LE VOLONTARIAT

• Wwoofing
World-Wide Opportunities on Organic Farms
https://wwoofinternational.org/
Bien connu, le wwoofing vous permet d’aider dans des fermes du monde entier, contre un toit et un repas. C’est parti pour les joies des vendanges, nous on a bien aimé, ça nous a permis d’occuper nos journées pendant la pandémie aux USA, mais il faut savoir que c’est un travail physique, qui demande de longues heures debout, au soleil, à fond.

• Worldpackers
https://www.worldpackers.com/
Mon préféré, Worldpackers est un site web qui vous permet d’entrer en contact avec des Hostels, des écoles, et des fermes. Un toit et un repas, contre quelques heures de travail par jour. C’est ce que je faisais en Croatie à Dubrovnik, mon job était de recevoir les hôtes, faire qu’ils se sentent à l’aise, les emmener faire une randonnée ou voir le coucher du soleil, faire quelques visites guidées dans la ville ou des pub crawls… Un peu de nettoyage des toilettes, et l’opportunité de connaître des gens du monde entier.
Comment ça fonctionne ? Vous vous inscrivez (50€ par an) et vous avez accès aux profils des lieux qui recherchent des volontaires. Vous lisez les commentaires et les notes de chaque hôte, quand un vous plaît, vous envoyez un message avec vos dates, l’hôte lira votre profil (et vos commentaires au fur et à mesure de vos expériences) et vous répondra s’il est intéréssé ou pas.

• Workaway
https://www.workaway.info/
Un 3e site, qui est comme les deux autres, axé sur les éco-hotels, éco-projets, mais aussi aide individuelle, hostels, fermes… Il est possible de combiner working holidays avec le workaway alors ça vaut le coup ! Pour ma part je préfère Worldpackers, un peu plus d’jeune…

LE VIE ET LE VIA

Le volontariat international en entreprise et le volontariat international en administration, qu’est ce que c’est ?
VIA : Ambassades, les services économiques français à l’étranger, les consulats, les services de coopération et d’action culturelle ou encore les instituts et centres de recherche
VIE : Nombreux domaines : culture, enseignement, administration, banques, ingénierie, aéronautique, commercial, marketing, scientifique, coiffure, peinture…

Le portail pour voir les offres https://www.civiweb.com/

• Des postes en rapport avec vos études
• Salaires hauts (de 1400 à 3500€ par mois)
• Forte concurrence pour acceptation de dossier
• Logement et billets d’avion parfois payés
• Horaires de bureau
Il faut avoir entre 18 et 28 ans pour être éligible. Environ 1000 dossiers acceptés par an.

LE PROGRAMME VACANCE TRAVAIL (PVT)

Ce programme permet aux jeunes jusqu’à 30 ou 35 ans, de partir dans un pays avec un visa de vacances et de travail, plus flexible et facile à obtenir qu’un visa de travail normal.

Australie (jusqu’à 35 ans) • Nouvelle-Zélande • Canada (jusqu’à 35 ans) • Russie • Japon • Corée du Sud • Taiwan • Argentine (jusqu’à 35 ans) • Brésil • Chili • Colombie • Mexique • Pérou • Uruguay • Belgique

Un très bon site web sur le sujet https://pvtistes.net/

ERASMUS

Je vous conseille d’en faire l’expérience au cours de vos études. Les universités européennes ont crée ce programme d’échange et il est incontournable ! Je vous laisse retrouver l’article complet :
http://aventuresnomades.ovh/etudier-dans-un-pays-etranger/

Erasmus vous permet de vivre des expériences inoubliables, comme ici à Sparte, Grèce, où un quartier grec nous a invité à célébrer Pâques avec eux.

Les boulots internationaux.

Quelques emplois sont exportables sans limite à l’étranger. Je vous racontais dans cet article, comment je travaille dans la restauration aux quatre coins du monde. L’hôtellerie et la restauration sont des emplois géniaux parce qu’ils permettent :

• Des postes en permanence partout dans le monde
• Turn-over important, c’est un métier mobile, peu de gens reviennent chaque saison au même endroit
• De votre expérience dépend immédiatement votre salaire
• Horaires en coupure
• S’intégrer dans le pays, connaître les locaux
• Les salaires vont de 150€ à 3000€ par mois, selon le pays, et on peut y ajouter entre 50 et 1500 de pourboires, aussi selon le pays!
• Exemples de métiers : serveur, barman, cuisinier, réceptionniste, femme de chambre, massages, spa…

Quels billets d’avion acheter ?

Mini-avion au Mexique

Ou pour être plus exact, comment acheter un vol moins cher. Il faut pour cela plusieurs heures et de bons outils. Skyscanner et deux téléphones (ou un ordi et un téléphone : l’important c’est d’avoir deux adresses internet IP différentes pour que les prix n’augmentent pas). Sur l’un des appareils, vous cherchez votre vol, puis essayez depuis d’autres aéroports, depuis une ville voisine, faites des escales manuelles, et surtout, voyagez sans bagage en soute.
Vous pouvez ainsi économiser entre 50 et 200€ sur un voyage.

Exemple : bientôt nous allons à Rio de Janeiro.
Mexico-Rio : 600€
Mexico-Sao Paulo + Sao Paulo-Rio : 400 + 40€.
Et hop, 160€ moins cher.

Lisez l’article complet en cliquant ici.

Quelle carte bleue pour voyager?

Lors d’un Pep Talk à notre voisin mexicain qui rêve de partir en Europe, il m’a posé cette question, alors je me suis dit que j’allais le transmettre ici. Pour ne pas payer de commission, la carte bleue de N26 est la meilleure. Pour faire des virements à l’international on utilise TransferWise.

Sortir de sa zone de confort.

C’est le plus difficile, sauter le pas, prendre des risques, sortir du moule. Le mode de vie nomade, n’est pas un mode de vie luxueux. On ne vit pas dans un hotel 5 étoiles aux Philippines pendant 5 mois, on lui préfère une cabane de bambou pour 150€ par mois… Ce sont des choix à faire, laisser son confort de côté, pour vivre plus intensément, plus longtemps, les expériences que l’on veut vivre.

Négocier quand c’est possible.

Pour le propriétaire le calcul est toujours bon : il préfère avoir son logement PLEIN plus longtemps même à un tarif réduit, que potentiellement vide (un tiens, vaut mieux que deux tu l’auras).
• Il faut proposer le prix qui nous semble juste en fonction du temps que l’on va passer dans le logement.
• On utilise Airbnb pour le premier contact, le reste en liquide en personne ! Par exemple, nous louons toujours un Airbnb 3 jours via le site web, et après nous négocions un prix pour le temps restant.

Tout est une question de budget

Notre philosophie est la suivante : lorsque l’on travaille, on met le plus d’argent de côté, sans oublier de vivre, et l’on vit ensuite avec cet argent jusqu’au prochain boulot. On compte entre 1000 et 1500€ de budget par mois en voyage, on alterne donc voyage, pause boulot dans un pays, et voyage à nouveau.

Oui, il nous arrive d’être à court de budget. Quand cela arrive, hop, on repense son plan, et on cherche une autre alternative. Il faut penser le voyage comme un tout avec des variables. Et comme leur nom l’indique, les variables peuvent changer : travailler plus d’heures ou baisser le prix de son loyer, s’éloigner de la plage ou changer de travail… Il suffit de s’ajuster, aucune situation n’est désespérée (bon, sauf cas de pandémie mondiale, mais c’est pas le sujet ici non?).

J’espère que cet article vous a plu, et vous a enseigné quelques trucs et astuces pour voyager en permanence ! N’hésitez pas à me contacter pour le moindre doute, comme quelques uns commencent à se lancer, ça fait plaisir de vous lire ! Retrouvez nous sur les réseaux sociaux (facebookinstagram)!

comment voyager comment voyager comment voyager comment voyager comment voyager

What do you think?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English EN French FR Spanish ES
%d blogueurs aiment cette page :