Conseils : Pour voyager, arrêter de fumer ?

Just say no.

En voyage chaque centime compte, surtout quand on parle d’échanger des euros ou des dollars dans la monnaie locale. Petit budget : Voici mes 10 conseils pour arrêter de fumer pour profiter encore plus de ses voyages et avoir plus d’argent sur la route !

Je fumais depuis erasmus et ça ne me dérangeait pas d’y mettre quelques euros en voyage, mais à chaque fois que je rentrais au pays que je souffrais monétairement mes 8 petites clopes par jour. Mais en même temps je ne voyais pas l’intérêt d’arrêter de fumer : je suis encore jeune, je n’ai pas de problèmes de santé, rien de meilleur qu’une clope en soirée, ou pour se motiver, ou attendre un bus, je ne saurais pas quoi faire de mes doigts, comment je sociabilise ?… Bref je n’étais pas très motivée, donc je conseille cet article justement à ceux qui ne sont pas motivés ! Il m’a fallu 5 mois pour arrêter, c’est long mais pas tant que ça, je vous laisse suivre mes quelques conseils !

Première étape : faire le calcul.

Je fume 8 clopes par jour à 8€ le paquet en Europe occidentale / France (je pense que c’est également le cas en Australie et aux US) : 0,40€ la cigarette, ce sont 3,2€ par jour, et en voyage (Asie du Sud est, Europe de l’est, Amérique latine, Inde..) la moitié 0,20€ la cigarette, 1,70€ par jour.

Je vis à peu près 6 mois en Europe / 6 mois à l’étranger = 584€ + 292€
= 876€ par an.

Petite ou grosse économie, c’est pour chacun différent, mais pour moi c’était très clairement un aller-retour à l’autre bout du monde, ou plusieurs mois de loyer…

Et toi ? Fais le calcul ! Combien tu économiserais ?

Deuxième étape : se procurer une vape

Il y a autant de manières d’arrêter que de manières de fumer… Patchs, volonté pure, médicaments… ou vape.

Le choix de la e-cigarette est important, et je m’y suis prise à deux fois avant de pouvoir commencer à arrêter : contrairement à ce que l’on pourrait penser au début, elle ne doit pas nécessairement ressembler à une cigarette. Au contraire il est préférable d’en acheter une un peu plus costaud, avec une puissance d’entre 50 et 80 watts. En dessous ça ne « tire pas » et on l’abandonne pour une clope après-manger au bout de 2 jours : le but c’est d’arrêter de fumer, pas d’avoir le style.

ixuu_180 pour arrêter de fumer

L’investissement pour ces 5 mois de lutte pour arrêter de fumer = 300€ (vape + flacons + fioles + résistances) au lieu des 480€ que m’aurait coûté fumer sur cette période. Premières économies réalisées !

Troisième étape : choisir le SEL de Nicotine.

Il y a deux types de Nicotine, le type normal et le type « sel ». La différence entre les deux ? Le temps d’action. Une cigarette met 10 secondes à vous procurer du plaisir, la e-nicotine 20 minutes et le sel de nicotine 5 minutes. Si vous avez donc déjà essayé sans succès la e-nicotine, je ne peux que vous recommander de passer aux sels de Nicotine, maintenant on en trouve partout, chez votre buraliste ou dans un vape shop.

La sensation de manque disparaissant beaucoup plus vite, on a vraiment l’impression que cela fonctionne, et ça pousse à continuer !

sel de nicotine

Niveau santé : fumer une vape c’est dangereux à 5%, mais fumer une clope c’est dangereux à 100%. Aucune différence sel/pas sel de nicotine.

Quatrième étape : Commencer avec le bon taux de nicotine et descendre super progressivement

Pour calculer son taux de Nicotine, et savoir combien mettre dans la vape, il suffit de faire le calcul suivant (ICI google le fait pour toi) :

COMBIEN de cigarette je fume chaque jour X COMBIEN de MG dans ce que je fume (ICI)

Pour moi par exemple : 8x 0,7 (Lucky Strike Fresh) = 5,6 (donc je commence à 6)

Les niveaux de début sont les suivants : 3, 6, 9, 12 et 16. Assurez vous de partir d’un peu plus haut que votre niveau, si vous commencez trop bas vous lâcherez car vous ne serez pas satisfait. Et ensuite comptez une fiole de nicotine pour le niveau 3, deux pour 6 etc…

Chacun descend à son rythme, je conseille de descendre d’un point par mois pendant 4 mois puis 0,5 chaque 15j les deux mois suivants, ça aide le corps à s’habituer progressivement : six mois plus tard ma vape est rangée et je ne fume plus ni vape ni cigarette.

Cinq : Oui VOUS ALLEZ TOUSSER.

Un point qui me tient à cœur, parce que personne n’en parlait et j’ai commencé à penser que ce n’était pas normal, que j’allais être malade etc etc etc! Mais en fait non, vous allez tousser parce que ce que veulent vos poumons, c’est fumer, ce n’est pas de l’air qu’il faut inhaler de façon bizarre. Donc votre corps va émettre une réaction : je tousse = « Allo allo c’est ton corps qui te parle, c’est mauvais pour nous ça, sors moi ça de là. »

Il vous faudra entre 1 semaine et 15 jours pour vous habituer.

Six : Amusez vous avec les parfums

Vous fumiez des mentholés ? Fumez « frais ». Essayez des goûts fruités en été et des saveurs « gourmandes » (caramel, cookie, biscuit…) en hiver. Achetez français (cocorico) parce qu’il y a des trucs super chouettes, et que tout est bien aux normes et safe (aux USA il y a eu un scandale parce qu’ils faisaient n’importe quoi).
Mes préférés en été : Nikko (raisin, litchi, frais) et Mangabbey (mangue, frais) de Twelve Monkey
Mes préférés en hiver : Lemon Pie (tarte au citron meringué) de French Riviera

Sept : Faites vos mélanges vous même

Vous pourrez ainsi contrôler votre baisse de Nicotine, faire des demis, des tiers.. Combien de fois j’ai entendu les mecs des vapeshop dire « en dessous de 3 je peux faire 1,5 mais je ne peux pas faire ni 2 ni 1 ».
En fait si, vous pouvez. Si le niveau 3 c’est 1 fiole entière dans un flacon de 60ml, 2 c’est 2/3 de cette fiole et 1 c’est 1/3.
Et 0,5 ? C’est 1/6e.

Ici un site facile si vous décidez faire vos mélanges vous-mêmes. Moi je ne m’embête pas à faire mes arômes comme je vous disais, mais mon taux de nicotine, ça oui !

En plus ça vous permet de vous faire des petits challenges : allez cette semaine, je baisse à 1 ! *youpi* *danse de la joie*

Huit : Motivez-vous vous même

Parce que malheureusement, ce n’est pas votre entourage ni vos collègues qui vous motiveront. Ils auront toujours un mot à dire « ah oui mais moi, si je voulais, j’arrêterai quand je veux » (ben vas y arrête, mais laisse moi arrêter tranquille), « la vape c’est dangereux, ça n’a que 10 ans, y’a pas eu d’études de faites… » (WHAT? On est en 2020 et il y aurait pas encore eu d’études de faites?!), et toutes ces bêtises…

C’est pourquoi je te dis, mais tu peux aussi te le répéter à haute voix : Toi tu vas y arriver, tu es le plus fort, crois en toi ! Tu peux arrêter de fumer !

Neuf : On peut trébucher si l’on sait que c’est exceptionnel

Le plus important c’est de laisser tomber la cigarette quotidienne. D’abord on évince celles qui sont superflues, puis celles après les repas, puis on s’en autorise une par jour, puis on l’arrête. Tout cela à son rythme, et en remplaçant au fur et à mesure par la vape.

J’ai demandé cinq clopes après avoir terminé mon dernier paquet. Mais à chaque fois je savais que c’était exceptionnel et que je n’allais pas replonger. Ce qui importe c’est le résultat final, pas le chemin pour y parvenir.

Dix : Occupez vous l’esprit et les mains

Profitez de ces instants gagnés pour préparer votre prochain voyage ! Pour visiter le pays dans lequel vous êtes ? Afin de rencontrer les locaux ? Pour faire des mots croisés, des sudokus ou lire un article… faire du sport ? jouer aux sims ? Chacun son truc !
Une fois que vous serez à ZÉRO, on ne lâche rien !… Jusqu’à lâcher la vape, en l’oubliant naturellement dans le sac à main….
Le moment le plus difficile, c’est en soirée. Chacun sa technique : ou on ne sort plus, ou on sort la vape à la main…

J’attends vos retours et vos expériences ! Avez-vous essayé ? Voire même avez-vous réussi ? Quelles sont vos astuces arrêter de fumer ?

What do you think?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

English EN French FR Spanish ES
%d blogueurs aiment cette page :